Partager →
Accueil/ Actualité/ Un métier, des savoir-faire, des hommes et des femmes. Vanessa Bachellon, en charge de la finition

Un métier, des savoir-faire, des hommes et des femmes. Vanessa Bachellon, en charge de la finition

Chantier - publié le samedi 21 septembre 2019

Vanessa Bachellon est arrivée récemment dans l’entreprise. Intégrée à l’équipe « finition », elle intervient en fin du processus de production pour corriger l’ensemble des petites imperfections qui sont inhérentes à la construction d’un bateau.

 



Quel est ton parcours ?
J’ai été pendant vingt ans artisan en poterie – émaille. J’avais ma boutique à Bergerac. Puis j’ai voulu me rapprocher de La Rochelle. Plutôt que de me relancer de zéro, j’ai cherché un travail dans un secteur qui pouvait m’intéresser. Le nautisme s’est forcément imposé : j’aime les bateaux, notamment les voiliers.

Comment t’es tu formée aux métiers du nautisme ?
J’ai choisi de faire une formation au sein des Compagnons du Devoir de La Rochelle. C’était une formation courte, mais intense et l’excellence des compagnons a fait le reste. Je pense que j’ai encore beaucoup à apprendre dans le nautisme et c’est ce que je continue à faire car, au sein de l’atelier de Fora Marine, je suis bien entouré : les personnes ayant le plus d’expérience n’hésitant pas à me montrer, me corriger. C’est quelque chose que j’apprécie.

Pourquoi Fora Marine – RM Yacht ?
J’étais très motivé par RM Yacht car je trouve les voiliers superbes. J’ai d’abord commencé en interim dans l’entreprise et j’ai pu constater que le métier me plaisait, l’équipe aussi, l’ambiance dans l’entreprise et le côté convivial.  Quand j’étais à mon compte comme artisan, j’étais seule, alors je tiens à avoir une ambiance qui me pousse à venir le matin et me motive. C’est le cas.

La poterie, c’est fini ?
Non, ça continue. Mais j’ai envie d’évoluer. J’ai fait beaucoup de vaisselle (assiettes, mugs, gobelets, etc.) car c’est ce que je vendais. Aujourd’hui, j’ai envie d’essayer plutôt la sculpture, bref, en refaire de la poterie une passion plus qu’un métier. Mais je suis très contente que, sur certaines photos du RM1180, on songe à utiliser mes créations pour la décoration. C’est agréable de voir ses compétences valorisées même si je n’en vis plus.

Commentaires Facebook
Abonnement newsletter
Abonnement newsletter

Demande de documentation Besoin de conseils ? Vous avez des questions ? N’hésitez pas à nous contacter

by Studio Vitamine